Mon fils, le futur

Né d’un père Britannique, blanc, et une mère Antillaise, noire, mon fils est bien équipé pour le futur.

Du point de vue scientifique, un mélange de gènes, chromosomes, A T C & G et Proteins. Mathématiquement parlant, ce mélange a créé une nouvelle branche de diversité dans la chaîne ADN de l’humanité. Ce qui est important pour la continuation et la progression de l’humain. En fait, la nature punit la non-diversification d’ADN, parfois, avec de graves maladies. Certains pays entrain des maladies quasi-uniques à eux, simplement car il n’y a pas d’assez métissage. Mon fils, aide le monde à se diversifier. Une simple recherche – pas trop profonde – relève beaucoup d’articles et études scientifiques qui supportent ce point de vue. Je vous invite à le faire. Commencez par cet article sur blogspot de UndercoverBlackMan ➔ vous n’allez pas regrettez.

Mon fils est bilingue. Français et Anglais. Dès sa naissance nous avons échangé en Anglais, mon fils et moi. Sa Maman lui parle en français exclusivement. Pour lui, il n’y pas de gymnastique intellectuelle – que je dois faire – pour basculer entre une langue et l’autre. Bien sûr, c’est plus naturel pour moi après 13 ans en Martinique, mais pour lui c’est totalement normal. 5% usage CPU comparé à moi, 40 à 60%. Ce n’est pas tout…

En conséquence de notre décision d’habiter aux Antilles et d’être dans une famille Antillaise, mon fils comprend et parle le Créole Antillais aussi. Wikipedia as une page sur le Créole Antillais. Mon fils parle, donc, trois langues.

Les bénéfices intellectuels de parler deux ou plusieurs langues sont réels. Nous habitons dans un monde de plus en plus globalisé, et l’exposition aux autres personnes qui viennent des cultures différentes – qui ont différentes expériences et différents repères – nécessite une ouverture rarement acquise quand on habite dans une communauté insulaire. L’effort mental pour associer et traduire, d’une manière cohérente, des phrases entres deux langues est énorme. Nos plus puissants Supercomputers n’y arrivent toujours pas ! Essayer Google Translate pour rigoler. Résultat, c’est un avantage incalculable pour mon fils, d’être à l’aise dans trois langues.

De mon point de vue et mes expériences, nous sommes enrichis quand on connait les gens de différentes cultures. Mieux, quand on participe dans leurs communautés. Bien sûr c’est difficile. Bien sûr ça génère les difficultés dans la vie quotidienne, mais alors ?

Je ne suis pas inquiet pour son futur et j’ai hâte de voir ce qu’il deviendra. Mon fils ira bien, le monde ira bien.

Matthew