Lecture sous vide

J’ai un peut honte à admettre, mais depuis plusieurs années, j’ai lu quasiment aucun livre. Je n’ai pas arrêter de lire, au contraire ! Je lits beaucoup, trop ! Ce n’est pas la quantité qui me pause problème, c’est la qualité.

L’année dernier, j’ai lu plus de livres que j’ai lu pendant au moins 10 ans. Ça m’as fait réfléchir sur la nature de text et la facilité de trouver de quoi à lire — n’importe où, n’importe quand. Mon problème est que je suis addict de lire l’Internet. C’est un course sans fin, sans aucun gagnant. En fait, la plupart de ce que tu vois sur l’internet est jetable, oublié, rien de valeur. Le temps passe et on fini sans rien de plus.

Le vrai souci, le servo, remplis de rien depuis l’internet, n’as pas l”espace pour les chose plus interessant, plus utile. Je ne suis pas contre l’internet, mais j’essaye de limiter ce que je regarde. A continuer …

Source : Mathieu Nicolet, Realistic Shots